Développement d’Auto-immunité et d’Inflammation au niveau de l’intestin

La muqueuse intestinale est une barrière entre notre milieu intérieur et le monde extérieur. Habituellement, les cellules de l’intestin sont quasiment imperméables, car elles possèdent des jonctions serrées intercellulaires.

Les protéines de gluten modifiées entrent en contact avec nos cellules intestinales, sans pouvoir être dégradées par les enzymes qu’elles rencontrent. Ces protéines que nous ne pouvons pas métaboliser vont activer nos cellules intestinales. Un signal va alors être envoyé au noyau de la cellule, et son ADN va produire une protéine qui va rompre les jonctions serrées entraînant une hyperperméabilité intestinale. 

Des particules alimentaires non dégradables, des éléments pathogènes, et des toxines pourront alors passer de la lumière intestinale vers le sang. Ces particules vont être analysées par notre système immunitaire, déclenchant ainsi toute une chaîne de réactions inflammatoires et immunitaires. 

L’activation des lymphocytes T va aboutir à la sécrétion de cytokines pro inflammatoires. Cette inflammation chronique générée dans le sang, sur toute la longueur du tube digestif, de manière plus ou moins importante en fonction de la sensibilité des patients, va auto entretenir toute pathologie inflammatoire chronique tel le psoriasis, l’eczéma, l’acné, le lichen, la maladie de Verneuil, la furonculose… Les lymphocytes T vont à leur tour activer les lymphocytes B, qui eux vont sécréter des auto-anticorps dirigés contre toutes ces particules qui passent dans le sang. 

Cette sécrétion chronique d’auto anticorps en quantité va perturber l’immunité du patient. Ce phénomène va alors pouvoir stimuler voire auto entretenir toute maladie auto-immune sous-jacente. Tout d’abord les pathologies auto immunes digestives vont être stimulées. 


Ensuite, toutes les autres pathologies autoimmunes vont être favorisées voire auto entretenues, comme les maladies inflammatoires articulaires, les maladies neurologiques auto-immunes, les maladies auto-immunes dermatologiques… 
 

Avec l'aimable autorisation de partage des auteures : 
Dr. Maëlle Serrano, Dermatologue en formation à Dillingen, Allemagne 
Dr. Sylvie Lederlé, Dermatologue à Puyricard, France 
Et un grand merci à celles-ci pour ce travail.